Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Peste porcine africaine - NOUVELLES MESURES PRÉVENTIVES
Actions sur le document

Peste porcine africaine - NOUVELLES MESURES PRÉVENTIVES

Sens interdit.png

Le Gouvernement wallon a adopté, le 12 octobre 2018, un arrêté portant sur différentes mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine. Ces dispositions ont été au préalable présentées aux experts dépêchés par la Commission européenne afin de poursuivre la stratégie mise en place.

Les mesures prises sont prolongées jusqu’au 14 novembre prochain. Elles visent à finaliser l’extraction des carcasses qui sont autant de foyers de contamination, à freiner la propagation du virus par l’installation stratégique de clôtures ainsi qu’à réduire drastiquement la densité de sangliers pour éradiquer le virus.

L’ancien périmètre de 63.000 hectares est désormais scindé en 3 zones spécifiques répondant chacune à des impératifs précis.

Nouvelle carte.jpg

Zone noyau – 12.562 ha

  • Interdiction de chasse, de nourrissage, de circulation et d’exploitation de la forêt ;
  • Recherche active des carcasses de sangliers, qui sont analysées systématiquement.

 

Zone tampon – 29.183 ha

  • Interdiction de chasse, de nourrissage, de circulation ;
  • Exploitation forestière sur base de dérogations individuelles réservées aux professionnels ;
  • Recherche active des carcasses de sangliers, qui sont analysées systématiquement ;
  • Installation d’un réseau de clôtures.

 

Zone d’observation renforcée – 21.101 ha

  • Interdiction de nourrissage ;
  • Recherche active des carcasses de sangliers, qui sont analysées systématiquement ;
  • Interdiction de tous les modes de chasse pour les sangliers et les autres espèces gibiers à l’exception de la chasse à l’affût, à l’approche ainsi que les battues silencieuses ;
  • Signalement obligatoire de tout sanglier retrouvé mort qui sera analysé ;
  • Obligation pour les titulaires de droit de chasse d’organiser la destruction des sangliers sur leur territoire notamment par l’autorisation du tir de nuit. Un constat de tir/mortalité devra être dressé par un agent de l’Administration pour chaque sanglier abattu ;
  • Obligation d’avoir suivi une formation aux règles de biosécurité pour pouvoir chasser et détruire ;
  • Extraction des sangliers chassés par les professionnels ;
  • Analyse des sangliers tirés sur base d’échantillonnage ;
  • Circulation et exploitation forestière autorisée en journée uniquement.

 

Le territoire wallon entourant ces 3 zones fait l’objet de mesures de vigilance :

  • Autorisation de chasse, de circulation et d’exploitation forestière
  • Surveillance passive ;
  • Recherche active des carcasses de sangliers qui sont analysées systématiquement ;
  • Signalement obligatoire de tout sanglier retrouvé mort qui sera analysé ;

 

Au-delà de ces zones, chaque sanglier retrouvé mort doit être signalé, notamment par l’entremise du Call center 1718 de la Wallonie. L’individu sera enlevé et analysé.

Merci de respecter strictement ces mesures.

Retrouvez ici l'AGW du 12.10.2018 portant diverses mesures temporaires de lutte contre la peste porcine africaine chez les sangliers

Retrouvez ici l'AM du 12.10.2018  interdisant temporairement la circulation en forêt dans les 3 zones (nouvelles mesures)

Retrouvez ici la communication du Ministre René COLLIN concernant ces nouvelles mesures

Retrouvez ici l'AM du 17.09.2018 interdisant temporairement la circulation en forêt dans la zone infectée

Retrouvez ici l'AGW du 14.09.2018 interdisant le nourrisage et la chasse dans la zone infectée

Retrouvez ici l'AGW du 18.09.2018 interdisant la chasse et le transport de sanglier mort

Retrouvez ici le toutes-boîtes distribué par la Commune de Saint-Léger