Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Déclaration de politique générale
Actions sur le document

Déclaration de politique générale

Programme de politique générale communale 2013-2018

 

Notre déclaration de politique générale reprend les grands thèmes que nous avions évoqués et développés durant notre dernière campagne électorale.

Mise en place d’une Politique Locale Energie-Climat (POLLEC) :

Lors de la législature précédente, en collaboration avec la province et 14 autres communes luxembourgeoises, nous nous étions portés candidats au programme régional Pollec.

Notre candidature vient d’être acceptée.

Cette reconnaissance devrait fortement influencer notre politique énergétique dans les prochaines années.

Nous devons inscrire nos actions dans la perspective du développement durable. Consommer mieux et moins.

Nous aurons certainement l’occasion d’en reparler à plusieurs reprises !

Économie :

Nos zones d’activités économiques sont mal situées (inaccessibilité, terrains privés). Nous entamerons les démarches afin de les déplacer vers des endroits plus adaptés et les viabiliser.

C’est un travail de longue haleine.

L’exploitation de la sablière Lannoy génère, pour notre commune, une rentrée financière non négligeable. Les réserves actuelles s’épuisent.

Un projet d’extension, nécessitant une modification du plan de secteur, est actuellement initié par l’exploitant afin de créer une nouvelle zone d’extraction. Si ce projet aboutit, la sablière pourra encore poursuivre ses activités durant de nombreuses années.

Par nos différentes activités, nous soutiendrons le commerce local afin de leur permettre un développement harmonieux (démarches administratives, fournitures, écoute des besoins…)

Nous créerons des locaux tremplins afin de permettre à nos jeunes entrepreneurs de se lancer et pérenniser ainsi le développement économique de notre commune.

Nous continuerons à promouvoir et à encourager la création de produits locaux (filières courtes)

Participation citoyenne :

Les démarches pour créer un PCDR seront initiées. Ce PCDR sera un programme d’actions voulues par nos concitoyens et nous mettrons tout en œuvre pour qu’il en soit ainsi.

Le tourisme :

Le tourisme doit devenir un vecteur de développement économique pour notre commune. Nous veillerons donc à poursuivre la mise en valeur de notre patrimoine et à mieux le faire connaître.

Avec l’aide de nos partenaires touristiques, nous favoriserons la promotion touristique de notre commune (MTG, projet  interreg, la lorraine gaumaise, CGT, FTLB,…)

Développer un tourisme de qualité dans nos villages entraînera également une dynamique positive pour nos commerçants.

Nous continuerons, avec l’aide de notre S.I. local, à créer des parcours didactiques et attractifs sur notre commune

Nous continuerons également à informer et favoriser la mise en place de gîtes et chambres d’hôtes sur notre territoire.

Saint-Léger étant aujourd’hui « la commune du miel », nous poursuivrons ce projet de longue haleine.

Notre complexe sportif et son plan d’eau sont des atouts que nous devons veiller à développer.

Le parc naturel de Gaume se met en place. Nous sommes et serons partie prenante dans ce projet.

Notre Patrimoine et la conservation de la nature :

Notre commune a acquis depuis quelques années un patrimoine exceptionnel (chapelles, lavoirs, fontaines…) qu’il convient de restaurer et mettre en valeur afin qu’il devienne non seulement une fierté pour nos habitants, mais également un attrait pour un tourisme de proximité.

Notre patrimoine naturel est riche et nous avons veillé depuis quelques années à le mettre en valeur, à le répertorier et le cas échéant à le mettre en statut de réserve (arbres remarquables, crons…). Un projet life verra le jour très prochainement sur notre commune.

Par ses actions avant-gardistes, notre commune, devenue Maya, a rempli en une année les objectifs fixés sur 3 années.

Nous poursuivrons la plantation de fruitiers, haies vives et plantes mellifères… Nous veillerons à sensibiliser davantage la population afin qu’elle abandonne l’utilisation des pesticides.

Nous continuerons à promouvoir l’opération « une transparente, un nouveau-né » et à initier des projets, en collaboration avec diverses associations

L’enseignement, la jeunesse et la petite enfance :

Ces domaines sont et resteront des domaines importants.

L'accueil de nos enfants en dehors des périodes scolaires est une réponse aux attentes des parents. La qualité de l'encadrement est un atout majeur pour leur quiétude. Nous avons déjà bien progressé dans ce domaine depuis quelques années. Nous continuerons, notamment par le suivi de la formation des accueillantes et l'encouragement à destination de nos jeunes animateurs afin qu'ils obtiennent leur brevet dans de bonnes conditions.

L’hygiène alimentaire de nos enfants est très importante et dans cette logique, un effort sera fait en matière d’organisation de repas scolaires de qualité.

Une meilleure information des activités proposées durant les huit semaines des vacances d'été et autres congés scolaires sera mise en place.

Des activités intergénérationnelles ont vu le jour depuis 2010 et prennent de l'ampleur. Nous les poursuivrons, les développerons et les adapterons en fonction de la demande. A ce niveau, comme dans nos écoles, nous soutiendrons l’éclosion d’initiatives nouvelles.

Nous devons rester une commune modèle en termes d'engagements d'étudiants durant la période estivale.

Nous continuerons à soutenir toutes les initiatives de jeunes qui ont un projet clair.

Nos aînés :

Conscients de nous trouver face au défi du vieillissement de la population, nous nous engageons à renforcer notre collaboration avec les services permettant le maintien à domicile de nos aînés.

Afin de promouvoir le mieux-être des seniors et d’être informés de leurs problèmes, nous envisageons la mise en place d’un conseil consultatif des aînés.

Les clubs sportifs et associations :

Nous sommes fiers des nombreuses associations de notre commune et nous continuerons à améliorer notre politique en leur faveur.

Une de nos priorités sera de compléter les infrastructures nécessaires à nos clubs afin que nos jeunes puissent pratiquer leur sport dans les meilleures conditions possible.

Le logement :

Le logement, existant et à créer, sera encore un des grands défis de ces prochaines années.

La commune possède plusieurs bâtiments à rénover. Nous le ferons en réalisant une mixité entre appartements et surfaces commerciales.

Le conseil communal lors de la séance du 22 août 2012 a passé une convention de partenariat avec la province afin de réaliser le cadastre énergétique de nos bâtiments. La première étape consiste à placer un compteur volumétrique sur chacune de nos chaudières. 

En collaboration avec notre commune, la SWL continue, au fur et à mesure des plans d’ancrage, à aménager les terrains qu’elle possède ‘’Aux Forgettes’’. 

Nous devons également aider les candidats bâtisseurs et lotisseurs afin de donner à leurs projets toutes les chances d’aboutir.

Notre réseau de distribution d’eau et d’égouttage :

Nous voulons en rester propriétaires et surtout le maintenir en bon état.

Les travaux ci-dessous (approuvés par le conseil communal en 2012) seront échelonnés au cours des prochaines années afin de maîtriser le CVD.

  • Rénovation de l’équipement électromécanique, hydraulique et installation d’un système de télésurveillance pour la station de pompage, le réservoir de tête ainsi que la station hydrophore de MLT.
  • Création d’une chambre de comptage pour les réseaux de CHT et MLT.
  • Installation d’un suppresseur pour le quartier du Haut de la Cloche à SLG.
  • Etanchéification du bassin de récolte des eaux du captage de SLG.
  • Terminer le remplacement des dernières conduites au plomb. Il en reste < 50.

Promise depuis de nombreuses années, une station d’épuration devrait être installée à Saint-Léger en 2014. Cela entraînera encore de nombreux travaux sur notre réseau d’égouttage. Nous attendons les plans définitifs afin de nous faire une idée exacte sur l’importance de ce chantier.

Voirie, trottoirs, piste cyclable :

Nous continuerons à porter une attention toute particulière à l’entretien de nos voiries et veillerons à faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite.

Les travaux suivants sont déjà programmés :

  • Dans le cadre du plan trottoirs (Dossier en cours et subsidié à hauteur de 150.000 €) plusieurs tronçons de trottoirs seront créés ou rénovés.
  • Rues du Monument et Maison communale à MeixLe-Tige. Le dossier est en cours.
  • Rues du Stade et Champs Vignettes à SaintLéger : aménagement à réaliser en concertation avec les riverains.
  • Maintes fois reporté, l’aménagement du carrefour du Cerf à Châtillon est prévu pour le début de 2014.

Les démarches afin de raccorder nos pistes cyclables avec les communes environnantes seront initiées.

Nos forêts :

Afin de préparer l’avenir, c’est un vaste programme de plantation de parcelles forestières qui sera entamé en veillant à diversifier les essences.

Chaque fois que cela sera possible, la commune réalisera des investissements afin d’augmenter son patrimoine foncier.

Durant l’hiver, notre service des travaux continuera à se charger des différentes tâches d’élagage, dépressage et dégagement de nos plantations. Des étudiants seront affectés chaque été au dégagement des jeunes plantations.

Le personnel :

Nous devrons veiller à améliorer, durant cette législature, le statut de notre personnel. Nous avons besoin de personnes compétentes et motivées.

Et pour terminer cette déclaration de politique générale, nous rappelons les remarques (voir ci-dessous) que nous avions émises lors de l’enquête sur le SDER. Elles auront une grande influence sur le développement future de notre commune.

 

Le Conseil Communal de la Commune de Saint-Léger constate que le Gouvernement wallon n’a pas encore défini les noyaux urbains et que le CWATUP est toujours en révision ce qui laisse encore pas mal d’incertitude quant à l’avenir et au devenir de l’aménagement du territoire en Wallonie.

 

Nous attendons également les nouvelles règles qui seront fixées dans le cadre de l’ancrage du logement et des plans triennaux.

 

Nous essayerons de mettre tous ces dossiers en œuvre. Cela demandera calme et sérieux… nous avons six années pour le faire et vous n’avez pas été sans remarquer que les verbes continuer et poursuivre ont été utilisés à de nombreuses reprises.

 

Nous serons également attentifs aux remarques de tous si elles sont concrètes.

 

En résumé pour notre commune et ses habitants, nous essayerons, comme nous l’avons toujours fait, de faire du mieux possible… tout en conservant une gestion saine et équilibrée… sans endettement excessif.